L’herpès génital

L’herpès est causé par un virus et se manifeste par des boutons douloureux. Le virus se trouve dans les boutons herpétiques, la salive et les secrétions sexuelles.
Les symptômes peuvent apparaître plusieurs années après qu’on ait été infecté. Il faut donce se protéger ainsi que son/sa/ses partenaire(s) après une prise de risque.

Les signes habituels de l’herpès sont des petits boutons douloureux (appelés chancres) sur les organes sexuelles ou sur l’anus, une douleur quand on urine. Mais chez la plupart des porteurs ces signes ne sont pas toujours visibles.

Dans la plupart des cas, le virus de l’herpès génital se transmet lors des rapports sexuels par contact direct avec les vésicules (boutons contenant du liquide) présentes au niveau de la vulve, du pénis et de l’anus chez le/la partenaire. Dans d’autres cas, plus rares, le virus de l’herpès buccal aussi appelé « bouton de fièvre » se transmet en passant de la bouche à la vulve, au pénis et/ou à l’anus. Les rapports sexuels (oraux, vaginaux, anaux), les caresses sexuelles et les baisers peuvent donc transmettre ces virus. Attention, on peut transmettre ces virus sans avoir de boutons visibles.

Comment te protéger ? Le virus de l’herpès est présent dans tous les tissus des organes génitaux et de l’anus. Le préservatif offre une protection réelle mais pas totale.

Tu peux te faire dépister lors d’un simple examen médical, avec frottis ou prise de sang (s’il n’y a pas de symptôme)

L’herpès ne se soigne pas mais les boutons peuvent être traités par une crème ou un traitement antiviral (des comprimés) qui soulagent et freinent les récidives, mais ne guérissent pas.
Le virus reste toujours dans le corps et de nouveaux boutons peuvent réapparaître en période de stresse ou de fatigue.

retour à la page d'accueil