8 mars : marche mondiale des femmes

Marche Mondiale des Femmes 2019

Le Centre de Planning Familial Aimer Jeunes sera fermé ce vendredi 8 mars pour rejoindre la grève des femmes et la marche organisée à Bruxelles.

Le 8 mars, c’est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Ce jour-là, depuis plusieurs années, les femmes se mobilisent pour lutter contre le sexisme qu’elles vivent au quotidien. Cette année une grève est organisée. L’idée est de proposer aux femmes d’arrêter de faire ce qu’elles font d’habitude, que ce soit au travail, à la maison, aux études, dans leur façon de consommer, pour faire valoir leurs droits qui sont attaqués dans tous les domaines.

Faire la grève du travail rémunéré, c’est faire en sorte de disparaître physiquement pour une durée variable des espaces que nous occupons d’habitude dans le monde du travail. C’est aussi : organiser des réunions d’informations avec les autres travailleuses et sensibiliser les collègues ; faire un piquet de grève et se coordonner avec les syndicats où c’est possible, signaler qu’on est en grève. Faire grève sur son lieu de travail permet de mettre en évidence le fait que les femmes subissent des discriminations au travail, elles sont moins bien payées, ou se voient offrir plus de temps partiel et d’emplois précaires.

Par la grève du 8 mars, il s’agit également de montrer le travail invisible que nous effectuons au quotidien dans l’espace privé. Les femmes assurent la majorité du travail domestique qui est généralement non payé et très peu valorisé. Le 8 mars nous pouvons donc prendre du temps pour nous-mêmes, pour faire ce qu’on a envie ou ne rien faire, pour arrêter de courir et profiter de la vie ; pour discuter avec notre entourage, nos ami.e.s et famille, sur comment redistribuer les tâches domestiques de manière équitable. On peut s’arrêter de s’occuper des enfants et des personnes âgées et dépendantes, ne pas se charger du ménage, de la préparation des repas pour les autres, ne pas répondre au téléphone ni s’occuper de la logistique dans la sphère professionnelle ou chez soi, faire la grève du sexe hétéro/homosexuel comme marque de solidarité avec les femmes qui vivent une sexualité oppressante.

Pour permettre des sexualités plus libres, nous voudrions que toutes les femmes, quel que soit leur statut, aient un accès gratuit aux interruptions volontaires de grossesse, que l’IVG sorte totalement du code pénal et sans aucune condition ni restriction (délai de réflexion, nombre de semaines, “état de détresse”, ...). Nous demandons également un accès gratuit aux moyens contraceptifs.

Le 8 mars, non seulement les grévistes veulent qu’il n’y ait pas de travailleuses, mais qu’il n’y ait pas non plus de consommatrices. Pour cela, le 8 mars, on peut arrêter d’acheter ou consommer des produits ou des services non indispensables, notamment dans des commerces où les conditions de travail des femmes sont mauvaises ou dégradantes. On peut également dénoncer les produits qui appliquent une “taxe rose” et ne pas consommer de produits sur-emballés ou produits à l’autre bout du monde ou provenant de filières dans lesquelles il y a exploitation d’autres femmes/peuples. On peut se déplacer à pied, à bicyclette ou en transports en commun, et réduire notre utilisation d’appareils électroniques. On peut enfin dénoncer ou détourner les lieux ou médias qui nous inondent de publicités sexistes, racistes et dégradantes.

Le 8 mars, nous pouvons également faire la grève étudiante en n’assistant pas aux cours et profitant de ce temps libéré pour envahir des classes et auditoires afin d’expliquer la grève et ses motivations aux autres étudiant.e.s mais aussi avec et aux autres usagers.ères du campus (professeures, chercheuses, employées administratives, techniciennes de surface…). On peut rendre visible la grève en affichant des banderoles dans l’école, l’université, le lieu de formation.

Des activités sont organisées dans plusieurs villes de Belgique, elles sont disponible ici : https://8maars.wordpress.com/agenda/

Une manifestation aura lieu à Bruxelles à 17h à la gare centrale (https://www.facebook.com/events/1033269110195289/).

Une garderie sera également organisée pour la journée, il est possible de s’inscrire ici : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeLp_xwS9BJ0tk9DrSfX7ZO8tXRMlmuunrpBiOhfbxO54er3A/viewform

retour à la page d'accueil